HEALTH IN AMERICA

Au bout de 3 mois maintenant passés aux US, nous mesurons toute la difficulté qu’il y a ici à se soigner, et de la chance que nous avons, nous, petits français hyper gâtés de pouvoir aller se faire soigner aussi facilement pour les petits et gros bobos.

Sans « insurance », ici, tu es mort.

Lorsque tu prends rendez-vous chez un médecin, quelle que soit sa spécialité, la première question qu’on te pose est :

-What’s the name of your insurance ?

A aucun moment, comme en France, on te demandera d’abord ce qui t’amène. Non, d’abord, on veut savoir si tu peux payer !

Certains médecins se paient même le luxe de refuser de te recevoir s’ils ne travaillent pas avec ton assurance, ou pire encore si tu n’en as aucune….

Ils ne mesurent pas la gravité de tes bobos ( en réalité, ils s’en foutent royalement) et te laissent allègrement crever dans le caniveau.

Chaque rendez-vous téléphonique dure entre 20 et 25 minutes, tellement de questions sont posées. 

Quand tu arrives dans le cabinet médical, on te donne entre 3 et 6 pages à remplir ! ( à titre d’exemple, pour un rendez-vous chez l’orthodontiste, on va jusqu’à te demander comment s’est passé ton accouchement, si le bébé avait le cordon autour du cou, s’il y a eu « aide » à la naissance… Quel rapport au juste avec ce qui t’amène ??? Je cherche toujours….)

Donner le nom de ton assurance ne suffit pas. Il faut aussi pouvoir donner toutes les informations sur ta couverture : montant total autorisé pour les soins, durée du traitement, âge limite etc…

Sauf que… que les assurances ici ne fonctionnent absolument pas comme en France. Tu ne reçois pas de « papiers », tu n’as pas de « contact »,tu as un seul numéro de téléphone, celui à composer en cas « d’emergency »(c’est à dire celui que tu appelles quand il faut te rapatrier ! )

Hier, rendez-vous donc avec Emilie chez l’orthodontiste, spécialité aux standards très hauts ici.

Aux dernières nouvelles, en France, nous en avions encore pour 6 mois.

Ici, forget it ! Le médecin prend des photos, et explique pourquoi ça durera encore 1 an et demi au moins ! 

En fait, rien n’est aligné, les écarts entre la mâchoire supérieure et inférieure sont trop grands ( mais qu’est ce qu’elle a fait au juste notre pingouine en France ? ), les incisives sont trop petites et pour que le sourire soit parfait, il faudra les agrandir !!! ( c’est de la quasi-chirurgie esthétique pour ado ).

En même temps, sa boîte s’appelle « amazing smile », c’est pas pour rien ! 

Bref, outre le fait que l’obsession du dentiste doit s’axer sur le sourire de la personne qui est en face de lui et qu’il doit trouver que le mien est »poor », il finit, en vrai pro, par me sortir le devis de la mort qui tue : 4500 dollars !!!! 

Comme notre assurance est inconnue au bataillon et que les infos sont super méga difficiles à trouver, il propose ( il est vraiment trop cool), que je paie maintenant ! 

Sorry, mister beautiful smile, là, tout de suite, je les ai pas tes 4500 dollars !

Mais il n’est pas le seul à pratiquer des tarifs pour nous….psychadéliques !!!

Pédiatre : 160 dollars

Consultation simple de dentiste : 290 dollars

Accouchement : 25.000 dollars ( oui, oui, y a le bon nombre de 0. Vu le coût de la chose on comprend pourquoi il y a une recrudescence de naissances à la maison dans ce pays)

( et d’autres que nous aurons le plaisir de découvrir dans les 3 prochaines années !)

Je précise que lorsque tu essaies d’expliquer ta situation à la Bérénice de l’accueil des cabinets médicaux, tout le monde te regarde avec un air suspicieux comme si tu étais la « homeless » du coin… sans protection de santé !!!! 

Tu finis par lâcher le dernier argument qui peut encore te sauver du ridicule

-My husband is VP…

La honte !!! Jamais tu n’aurai utilisé un argument pareil en France. Sauf que… les regards se radoucissent… et donc, tu continues !

C’est assez paradoxal au demeurant puisque ta fonction professionnelle importe peu, ni d’ailleurs le montant mensuel de tes « gains ». Tu peux être « riche » et être mauvais payeur…ou avoir des tas de crédits en cours !

Tu fais comment quand tu as un cancer ou quand tes enfants ont besoin de soins particuliers ? 

Facile !

Tu vends ta baraque ! Tu prends 2 jobs en plus ! Tu bosses les nuits et les week-ends ( tu fais 35 heures en 2 jours quoi )

Ici, tu n’es pas sur la paille parce que tu as pulvérisé ton budget pour des conneries, non, tu y es parce que tu n’as juste pas de fric pour payer tes soins médicaux ( Heu… pour les études des gosses aussi… mais c’est un autre débat )

Je pense avec nostalgique à ceux qui gueulent sans arrêt en France quand certains médicaments ne sont plus remboursés et quand ils doivent payer de leur poche les 2 euros supplémentaires qui ne sont pas pris en charge par leur mutuelle, continuant à creuser le trou de ma Sécu en allant dépenser 23 euros de médecin pour se faire rembourser 2 euros 35 pour une boite de doliprane ! 

A chacun ses emmerdes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s