KIDS ON THE WAY

Samedi soir, 23h, heure américaine…

Nous avons eu les kids au téléphone, tous les réveils ont sonné, ils sont tous levés. (j’imagine aisément l’excitation qui doit régner dans chaque maison, là-bas en France ). Ils ont pris leurs valises et leurs sacs à dos et doivent rendre fous leurs parents respectifs…

Direction l’aéroport d’Entzheim…

Samedi soir, minuit 30, heure américaine…

Nous avons pris la liberté d’aller nous coucher…(Excusez-nous du peu, on n’a plus 20 ans !) les sachant « on the way « .

L’Homme a eu la présence d’esprit de laisser son portable allumé.

Béni des Dieux l’Homme…

Minuit 32, il sonne !!!! Emilie… paniquée…

La pingouine à l’enregistrement du comptoir Air France refuse de les laisser prendre l’avion… elle et sa soeur ! recalées !

Motif : il manque le document ESTA ( le trucmuche qu’il faut remplir sur internet, médicament indispensable pour tenter de guérir l’hyper-paranoia américaine )

L’Homme grogne dans son téléphone :

         « -Vous n’en n’avez pas besoin, vous avez un VISA. Passe-moi Bérénice ! »

Il faut comprendre cette » private joke  » que nous avons, l’Homme et moi depuis maintenant 3 ans.

Sont ainsi nommées toutes les copines de l’Homme, copines qu’il s’est faites (heu pas au sens littéral je crois) au cours de ses voyages et de nos voyages communs. Bérénice, c’est la gourdasse qui refuse de faire ce que l’Homme veut, ou qui donne des réponses à la con, ou qui est d’une incompétence notoire !

Certaines ont la tare de cumuler les 3, comme c’était le cas à New York où nous avons rencontré celle qui est devenue notre patiente zéro… (bref, pardon pour les autres… )

Bérénice la pingouine n’est plus à son poste…Elle est partie voir son CHEF ! (5h du mat, aéroport de province qui fait couramment Entzheim-Geispo, ça promet )

Je regarde l’Homme…comme s’il était un Dieu vivant

         « – Fais quelque chose ! , je beugle, ils ne vont quand même pas me les laisser plantées là ??? »

         « – Mais non !!! Elles n’ont pas besoin d’ESTA je te dis, elles ont un VISA !! »

Pour ce qui est de l’organisation des voyages, j’ai une confiance aveugle en l’Homme (arrêtez les mauvaises langues… pour le reste un peu quand même aussi.. ).

Quand je le vois sortir son PC et googliser   » ESTA  » , je me dis que c’est le bon moment pour prendre 2 imodiums… ( la nuit va être…comment dire… perturbée )

         « -Ben je vais les remplir en ligne leurs trucs, si c’est ça qu’ils veulent ces cons !!! Action-réaction comme tu dis. On cherche pas à comprendre, on fait, ils vont nous les coller dans l’avion, pas d’autre solution possible !!! »

L’Homme fait… l’Homme pianote…L’Homme rentre des infos…

L’Homme s’énerve…L’Homme dégaine sa carte de crédit, L’Homme rentre son numéro de carte  (et oui, c’est pas gratuit l’ESTA -14 dollars quand même qui doivent sûrement servir à la protection du territoire ! )…

Dans sa précipitation (et son envie de me rassurer) ,l’Homme vient de commander les œuvres complètes de l’ESTA ou tout savoir sur ce truc dont la planète entière se fout ! 50 dollars !!!

Je ne dis rien… Trop peur de me faire couper en rondelles…

1H00, heure américaine…Leur avion doit décoller dans 25 minutes…Emilie rappelle

         « -C’est bon !!! On passe !!! »

On se regarde, l’Homme et moi…Soulagés… On est trop vieux pour ces conneries !

1h15, l’Homme dort. Qu’est ce qui pourrait l’empêcher au juste de dormir ??? Après 3 ans de vie commune, la réponse est très claire !! Rien !

Je fixe le ventilateur au plafond… et j’attends… la prochaine catastrophe…

3h00, mon iphone bip, je suis en transe.. Rien de grave, juste ma fille qui vient de poster sur son mur Facebook , arrivés à Paris ! (Ah, Facebook !!! a certainement déjà sauvé des mères super inquiètes dans mon genre à défaut de les tuer en découvrant leur progéniture à moitié à poil sur des photos publiées sur leur mur)

Ouf ! Il ne leur reste que 5h00 d’attente et 9 de vol… Une promenade de santé!

Je crois que je me suis endormie…

6h00, je me réveille en sursaut. L’Homme n’est plus au lit…Je me lève d’un bond, je l’entends qui chuchote au rez-de-chaussée.. Avec qui peut-il bien parler à cette heure là ???

L’Homme est un animal assez secret.. qui traficote souvent des trucs derrière mon dos ( bon d’accord, c’est souvent pour me faire des surprises…). Il réserve des billets pour Hawaï ? Nan, le connaissant, ce serait plutôt pour le Groenland.. ( vous voyez, on en revient toujours au même, l’Homme qui a faim, soir et chaud !!! )

En fait, il parle juste aux enfants… Trop mignon mon petit coq qui s’inquiète pour sa basse-cour.

Retour au lit où on s’endort comme 2 vieux cons alors que…. (on peut pas toujours avoir de bonnes idées non ? )

La journée suivante est une longue attente qui me rend assez dingue. Je peux facilement reprendre 2 imodiums, 4 tranxènes et 3 aspirines. J’en peux plus d’attendre…

15h, départ vers l’aéroport. Le vaisseau spatial de l’Homme survole les interminables autoroutes 4 voies américaines ( au demeurant very chiantissimes ).

Nous arrivons presque avec 1 heure d’avance. Leur avion est en retard… Je pourrai attaquer les fauteuils du salon d’attente avec mes dents…

L’avion atterrit. L’Homme dit :

         « – Reste 1 heure à attendre ! »

Je lui en veux… , j’ai un peu envie de lui mettre une grande claque (mais on s’est juré de ne jamais se frapper ).

Produire des pneus, c’est tellement con quand il aurait pu être agent de douane…Là au moins, ça aurait servi à quelque chose !

Les portes s’ouvrent, les premiers passagers du vol Paris-Detroit sortent…

Ceux qui avaient des bagages à main en tout cas, parce que tous les autres c… doivent être entrain d’attendre que le tapis roulant leur crache leurs valoches à la tronche…

Encore et encore des passagers… On reconnaît bien les français ( jeans, chaussettes et col roulé ), des Américains (mini-short pour les girls, débardeurs et tongs ).

« -Est-ce que la super hôtesse qui les accompagne est partie prendre un café ou quoi ? »

L’Homme me regarde… Je crois qu’il me prend pour une cinglé ( comme d’hab quoi )

La porte s’ouvre et ils sont là nos Daltons. Classés, comme on le leur a appris, du plus grand au plus petit !

( c’est plus facile pour les compter ! )

Il portent bien leurs gilets polaires et leurs moonz boots ! ( Ah shit weather in France)

Les mini-miss ont leurs pochettes  » enfants non accompagnés  » autour du cou, le Tom-Pouce nous informe immédiatement qu’il n’a pas eu peur (enfin, j’ai appris plus tard qu’il avait dit à sa sœur que l’avion allait certainement se crasher ), et la grande paraît soulagée de nous voir.

Elle nous informe qu’avec ses 3 mots d’anglais appris en 2 ans de cours ( merci le système français d’apprentissage des langues ), elle a réussi à expliquer qu’ils étaient demi brothers and sisters,  qu’elle allait rejoindre son step-father (waouhhh !! elle a même retenu ce mot ) et sa mum pour live here.

Elle est fatiguée ma grande d’avoir autant parlé !!!

Ca fait du bien de les tenir dans nos bras (même s’ils sont un peu puants… 15 heures de voyage sans hygiène, ça fait long !!!, surtout pour les autres… ).

Marie-Kyldine hurle de bonheur. Elle hurlera encore pendant les 2 heures suivantes.

Elle hurlera tellement que son siège-auto se transformera en missile, lors d’un freinage un peu brusque de l’Homme, et atterrira, avec elle dedans, sur les genoux de sa sœur, qui paniquée, hurlera elle aussi

« -sauvez-là ! »

(Ok, MK sait maintenant ouvrir les fenêtres de la voiture, mais aussi détacher son siège !! Elle ne marche toujours pas, mais ça, elle sait faire ! )

Le reste de la soirée était géniale…Ils ont découverts leur maison…Mangé an American dinner, et moi, je n’ai pas eu besoin de reprendre de l’imodium (enfin 4 en une journée, ça devrait tenir jusqu’à demain…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s