STUDIO CYCLING WITH BRIAN

« Where is Brian ? » Telle est la question.. Brian est dans le studio numéro 2… Mais là, n’est pas le problème… La question importante à poser est:

« Who is Brian ? ». Les filles, Brian, c’est le prof de « studio cycle  » ! C’est à dire de vélo en salle !…

Nous sommes un tas de girls à avoir rendez-vous avec lui, ce matin, studio 2 donc, 9h30. 

En entrant dans la salle, une bonne cinquantaine de vélo sur roulette. Tu en prends un, et tu t’installes donc en face de Brian, histoire de ne pas en perdre une miette.

Brian est déjà là lui, juché sur son vélo, il donne l’exemple. 

« Come on guys !!!! ». Oui, oui Brian, on arrive !!

Alors, les filles, Brian est taillé en V, short cycliste noir, haut sans manche rouge, biceps luisants et saillants. Il a une montre cardio au poignet droit ( il faut quand même qu’il sache s’il est dans sa own zone ,Brian ) et un un bracelet pour l’équilibre au poignet gauche. ( il m’en faut un d’ailleurs… Il parait que ça t’enlève toutes tes emmerdes ).

Mais surtout….. il porte un casque micro autour de sa tête !

Je saute sur mon vélo, le cours commence. Brian baisse la lumière… et monte le son de la hifi.

Pour celles qui n’ont pas compris, le cours consiste à pédaler… Donc, on pédale… Là, tu vois une vingtaine de minettes qui pédalent toutes en coeur. So nice !

Ca commence doucement… 

Mon vélo à moi et super rapide… Je pédale comme une folle sans avoir l’impression de faire le moindre effort.

Décidemment, ce cours a l’air un peu bizarre. Brian, lui, il commence à s’exciter sur son estrade :

– » Come on guys, push !!!!!  » . Je ne comprends pas tout ce qu’il dit, tellement il beugle, mais bon… Je crois qu’on vient d’atteindre la zone cardio 3, juste celle avant la zone où tu brûles tes graisses ( celle qui nous intéresse toutes donc)

Mon vélo à moi va tellement vite que j’en perds mes pédales. Mes baskets sont trop grosses pour entrer dans les cale-pieds ( ça doit être pour ça que ma voisine porte des tongs… Faut savoir qu’ici la tong est un dress code !), et je suis obligée de lever les jambes pour ne pas me faire défoncer les mollets par les pédales le temps que ma monture se calme. Pendant ce temps Brian beugle toujours…

-« Are you comfortable guys ! »… Là, Brian, tu vois, je sais pas trop… Je commence à avoir franchement mal au c..

Bref, 1/2 heure plus tard, après m’être souvent débattue avec ma monture folle, je ne comprends toujours pas l’intérêt de ce cours.. 

Ok, on pédale en groupe, ok « we have a lot of fun » ( heu…ouais Brian, tout est relatif… ).

Le guidon est loin de moi, mes épaules me font mal… Je fais comme dit Brian, tes oreilles doivent toucher tes épaules.

Je cherche la concentration en penchant la tête en avant. Surtout pour ne pas penser que mes os du bassin sont entrain de s’effriter…

Et là !!!! Oh Miracle !!!!

En dessous du guidon, un gros bouton rouge ! Un smiley, avec + et -, et un gros STOP au-dessus !

Ma première pensée va à l’homme. S’il était là, il se bidonnerai… Plus il est gros, moins je le vois… ( le bouton hein !!!, pas l’Homme… )

Je tourne pour voir… Ah oui !!!! Quand même !!!! Il faut « pusher » un peu plus là !!!

Ok Brian,maintenant je sens, je sens… 

Au bout de 10 minutes à cette cadence, mes cuisses sont en feu. Brian lui, n’a pas l’air de vouloir ralentir… Il beugle des encouragements dans son micro, pousse encore le volume de la hifi, où le vieux croûton, chanteur d’ACDC, hurle, en même temps que Brian :

– » Teach your Body and puuuuuussscccchhhhhh ! »

Bon maintenant Brian, ça va bien hein !!!! La dernière fois qu’on homme m’a parlé sur ce ton, j’étais dans une situation peu enviable, avec la tête d’un bébé coincée entre mes cuisses, alors mets là en veilleuse !

Je ne sens plus mes fesses. Je n’ose plus bouger de peur de me casser la figure.

Brian lui, il fait du vélo sans les mains ! Crâneur va !

Mais combien de temps il dure ce cours ????

Encore 15 minutes de « free ride  » , et il fini par annoncer qu’on va doucement ralentir, avant de s’étirer.

Je descends du vélo, les jambes vacillantes mais je fais quand même les étirements qu’il montre en se regardant dans la glace.

OUF !!!! Fini… 

Merci Brian pour la remontée d’organe ! Grâce à toi, j’ai l’utérus au niveau de l’estomac 🙂SpinClass02

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s