Homecomiiinnng !!!

Qu’est-ce donc que le Homecoming ???

Qu’on se le dise, le Homecoming, c’est la répétition de ton mariage, ni plus, ni moins !!!

C’est un bal organisé par l’école, qui a lieu à l’école, que tous les Freshmens ( en gros les nouveaux) attendent avec impatience !

Evidemment, on s’y prépare avec effervescence, déjà au mois d’août ( enfin comme c’était le 22 septembre pour Emilie et qu’elle était en France au mois d’août, on ne s’y est préparé que 3 semaines avant…ouf !!!)

Ce qui est drôle, outre le bal lui même c’est la semaine qui le précède, un thème par jour, tout le monde s’y met !

Lundi : Camo Day

Tout le monde s’habille en militaire, c’est à dire en kaki… Vous saviez que les lundis, dans certains magasins, les militaires ont une réduction de 10% sur tous leurs achats ? Maintenant vous savez…

Mardi : Tie Dye Day

On met une cravate ou on s’habille avec toutes les couleurs que l’on trouve dans son armoire ! Oui un pantalon rouge avec un top rose et une veste orange, c’est possible ! Des bottes jaunes de pluie ? C’est encore mieux ! Mon Emilie a gardé sa french touch (et sa french class, c’est bien ma fille)

Mercredi : Western Day

Au moins cette journée là, c’était clair, ça portait bien son nom.

Ma grande décide qu’elle ira en short non règlementaire et en bottes ( elle n’ira quand même pas en uggs, avec 25 degrés, bonjour les pieds qui puent) ! La pauvre, elle n’a pas de chapeau de cow-boy.( et L’Homme n’a pas prévu l’achat d’un cheval pour tout de suite). L’histoire du short, faut quand même que je vous explique : quand la jeune fille est debout, qu’elle a les bras le long du corps, son short doit arriver au bout de ses doigts ( je vous informe que cette longueur n’est pas trouvable en magasin ??)

Je lui explique quand même que les cow-boys portaient des jeans… Elle s’en fout, c’est bien en short qu’elle ira !

Jeudi : Fun in the sun Day

On s’habille en vêtements d’été ! Quand on sait que les tongs sont portés ici jusqu’au mois de novembre, et même sous une pluie battante ( vu des mes yeux vu), c’est pas dur de se conformer à la règle ! (en alternance bien sûr avec les uggs… Toute logique est ici vaine, j’ai renoncé depuis longtemps). Attention aux tee-shirts bretelle spagettis pour les filles : on ne doit pas voir leurs sous-vêtements !

Vendredi : Class color Day

On s’habille aux couleurs de l’école, c’est à dire jaune et bleu pour Emilie.

On supporte son équipe de foot !!! Le proviseur signe d’ailleurs tous ses mails :

Every day is a good day to be a falcon !

( Les falcons c’est l’équipe de foot de son école )

Vendredi soir, on va au Homecoming match. Les Falcons jouent et toute l’école vient les soutenir ! Alors là, c’est le gros show à l’américaine !!! La fanfare, les pom pom girls, l’hymne nationale, la Totale.

Pour le coup, Emilie est obligée de se trimbaler l’Homme qui veut absolument voir ça ! Ensemble, ils affronteront le temps détestable du jour : pluie à gogo et vent et rentreront trempés et frigorifiés !!! Faut au moins ça pour être un vrai falcon supporter !

Le lendemain, samedi donc, c’est le grand jour ( enfin !!!! Qu’on n’en parle plus jusqu’à la fin de l’année où il sera toujours temps de s’exciter pour le bal des proms )

Quinze jours plus tôt, j’étais donc partie avec ma fille chérie à la recherche de la robe parfaite, dans le magasin parfait, avec les chaussures parfaites et le carosse qui l’attendrait devant chez nous…

Cendrillon, nous voilà.

Comme on n’a pas de baguette magique, je prends ma petite voiture bleue et je l’emmène dans tous les magasins réputés «homecomingable» par ses copines américaines.

Notre journée qui s’annonçait radieuse de potins mère-fille, va se révéler être une journée de dépression aigüe puisque… Comble du comble, rien ne va à Emilie…

Pourquoi me direz-vous ? Parce que toutes les robes sont trop grandes, qu’aucune n’a de manche ou de bretelle et qu’il faut avoir au minimum un 95 bonnet E pour que ça tienne. (Si a 14 ans tu fais un 95 bonnet E, bon courage pour la suite !)

Certaines coûtent la modique somme de 650 dollars (là, c’est moi qui dit non, faut pas exagérer).

Quand on sait qu’elles n’ont pas le droit de porter de mini-short, ni de top à bretelle, tu te poses des questions sur la logique… Là c’est miches à l’air et fessier au vent ( car oui, toutes les robes rencontrées sur notre route sont d’une « courtitude » effarante)…

Tu ne polémiques pas, Emilie est déjà assez énervée comme ça…

Elle veut abandonner, elle n’ira pas, ou ira à poil… Bref, on est proche du suicide…

Je persiste, je la drive dans tous les magasins, car je sais que si nous rentrons sans robe, on va en parler toute la semaine et recommencer l’opération samedi prochain, et ça, j’aurai pas la force…

Bref !! On finit par la trouver, elle lui va presque comme un gant ( enfin 35 dollars de retouches quand même). Reste plus qu’à trouver les chaussures… Elle prendra des stilletos avec 10 cm de talon et ne tombera même pas !

Emilie a de la chance, elle ira au bal accompagnée… Un garçon lui a demandé si elle voulait bien être sa cavalière… Elle a dit oui, rouge comme une pivoine… Elle est contente ma minouche…

Le grand jour arrive, et avec lui, l’excitation intense des premières fois.

Pour l’occasion, je lui avais pris rendez-vous chez le coiffeur. Elle voulait des boucles 

( bonne chance avec ses cheveux hyper raides ) et ressembler à Aria dans Pretty Little Liars.

Pendant ce temps, j’ai couru chez le fleuriste chercher la boutonnière qu’il faut offrir à son cavalier. Un mariage je vous dis !!!

La voilà fin prête… Hyper belle dans sa nouvelle robe orange. Ses cheveux sont parfaits, elle tient sur ses jambes dans ses talons hauts. Je lui passe un châle sur ses épaules pour qu’elle n’ait pas trop froid. On n’attend plus que son cavalier!

Enfin, à 5h00 pétantes, Prince Charming arrive…. Accompagné de toute sa famille !!!! Père, mère, grand-parents, oncles et tantes. Ils sont tous là, prêts pour les photos !! J’hallucine!!!

J’ai franchement l’impression de la marier… Il lui offre le petit bouquet qui se passe au poignet, elle sa boutonnière. (enfin, nous les parents aidont à ouvrir les boites les contenant parce que nos 2 oiseaux sont un peu gauche)

Après les photos, les voilà partis pour aller diner avant le bal (et oui, les diner ici, c’est à 17h… Ça plairait à mon père)

L’Homme les récupèrera après leur diner pour les emmener à la réception où la plupart des jeunes filles enverront valdinguer les chaussures à talons qui auront coûté un bras à leurs parents car évidemment, elles arrivent à peine à marcher, alors danser…

Un combat !!!

La suite de l’histoire est moins joyeuse… Prince Charming s’est transformé en crapaud et Cendrillon a jeté ses Louboutins dans un coin après la fête ( french attitude oblige, elle a gardé ses chaussures toute la soirée et garde encore aujourd’hui, sur l’un de ses pieds, la marque de sa chaussure… On dirait une brûlure de cigarette !)

Pas grave… Il reste les photos où pendant quelques instants elle s’est sentie la plus belle et la plus heureuse du monde.

Elle avait un cavalier, pas de sac à main… La prochaine fois, je lui achèterai un sac à main et on se passera du cavalier !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s